5 trucs cauchemardesques dans la broderie machine

La broderie machine c’est plus qu’un loisir, c’est une véritable passion ! Mais des fois, la passion peut virer au cauchemar à travers ces 5 choses. (bon, j’exagère un peu mais c’est pour vous donner envie de lire la suite 🙂 ) Évidemment malgré tout, la passion reste intacte 🙂

Truc super cauchemardesque numéro 1

La première des choses que je déteste, celle qui m’énerve réellement, c’est le 1000 pattes.

Vous savez le 1000 pattes c’est quand le fil se dédouble sur lui même et fini par casser en ayant mis moitié moins de fil que prévu sur la broderie. Donc retour en arrière, suppression des fils disgracieux, ré-enfilement du fil, perte de temps, etc…
Le cas est très fréquent avec des fils de mauvaise qualité mais se présente aussi occasionnellement avec du bon fil, une aiguille émoussée peut souvent en être la cause.
Donc Bon fil + Bonne aiguille = Tranquillité

Truc super cauchemardesque numéro 2

La deuxième chose que je déteste : La panne de canette.

Je ne met pas systématiquement une canette neuve à chaque broderie, parce que je n’aime pas gaspiller, donc mes cannettes se finissent souvent en plein milieu d’une broderie. J’ai donc droit au changement de canette, au retour en arrière d’une dizaine de points, au démontage et remontage du cadre, bref, à une bonne perte de temps.
Bref, si vous voulez évitez ça, prévoyez une canette neuve avant votre broderie 🙂

Truc super cauchemardesque numéro 3

Troisième chose que je déteste : Le BRUIT de la machine à broder !!

J’ai beau avoir une machine qui fait moins de bruit que la précédente, elle en fait quand même beaucoup trop pour mes petites oreilles fragiles 🙂
J’adore écouter de la musique pendant mes travaux de broderie, mais ce n’est possible qu’avec un casque sur les oreilles ou alors je dois mettre la musique à fond pour entendre quelque chose 🙂
Et si j’ai des longues séries à faire, je sais que mes petites oreilles vont souffrir 🙂

Truc super cauchemardesque numéro 4

Quaaaaatrième chose que je déteste : Couper les fils de liaisons.

Ma machine a beau être équipée d’un coupe fil intermédiaire automatique, il n’en reste pas moins qu’elle ne s’occupe pas des fils de liaison qui ont une taille inférieure à 5mm, donc très souvent, le lettrage. Il n’y a rien de plus agaçant que de couper manuellement ces fils qui demandent une grande minutie. Il me faudrait une grosse loupe pour pouvoir attraper certains de ses fils.

Truc super cauchemardesque numéro 5

Ciiiiiinquième et dernière chose : Moi…oui oui, vous avez bien lu !

Pourquoi je me déteste. C’est simple, des fois, j’ai pas de tête et j’oublie des choses, notamment de mettre mon tissu sur mon non tissé…du coup je lance ma broderie sur le non-tissé tout seul, je suis donc obligé de tout décercler, remettre du non tissé, ne pas oublier de mettre mon bout de tissu (on parle évidement de broderie hors cadre) et donc une fois de plus, une énorme perte de temps, tout ça parce-que je n’ai pas de tête. Je ne compte même plus le nombre de fois où ça m’est arrivé ! Je suis persuadé que cela à déjà dû vous arriver au moins une fois 🙂
Mon conseil pour ne pas que cela vous arrive ? Brodez réveillé et les yeux bien ouvert 🙂

J’espère que ce petit article vous a plu. Je suis certain que certaines choses doivent également vous agacer plus que d’autres, si c’est le cas, n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires 😉

3 réflexions au sujet de « 5 trucs cauchemardesques dans la broderie machine »

  1. un truc qui m’est arrivé une fois : broder un beau bavoir et ne pas vérifier si tout est en place pour la broderie…..et là le cordon se prend dans la broderie grrrr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.